Raconte-tapis en résidence
Un projet Raconte-tapis en résidence...

peut être porté par une municipalité ou une communauté de communes, un organisme socio-éducatif ou culturel... ll permet d'agir sur tout un territoire et offre les conditions d’une meilleure immersion de notre travail dans le tissu communautaire. S'inscrivant dans la durée - deux semaines minimum -, il est mieux repéré par les différentes populations, qui peuvent davantage interagir avec nos propositions. Ce contexte favorise également le partage de notre pratique et sa réappropriation par les uns et les autres - parents, acteurs de terrains, enfants... Un projet auquel tous peuvent y être sensibles : on retrouve le tapis orné de symboles ou contant un fait ou une histoire dans bien des cultures, très diverses.

Avantage important, son coût adapté : calculé sur la base d'un forfait/jour, le coût d'un projet Raconte-tapis en résidence reste très modéré comparativement au nombre d’interventions programmées. Vous trouverez en fin de page des précisions sur cette question.

   

Exemple d'un projet en résidence

Objectif et contenu

Une médiathèque produit, en partenariat avec d'autres structures de sa ville, un évènement lié à la littérature jeunesse. Public visé : enfants d'âge élémentaire et maternelle, et leurs parents dans la mesure du possible...

Programmé sur 3 semaines, un projet avec Raconte-tapis pourrait comprendre une exposition "Les animaux font des histoires" et des interventions nomades : sensibilisations / racontées / ateliers enfants-conteurs / ateliers "création de raconte-tapis" et "conter avec le raconte-tapis" (pour plus d'infos, consultez les pages de la rubrique Interventions).

En multipliant les lieux et modes d’intervention, en allant rencontrer les publics là où ils sont, nous créons une dynamique et le désir d’un plus : la Médiathèque et l’exposition qu’elle abrite. Axe d’un projet mené en divers endroits de la ville, la Médiathèque devient ainsi le lieu de référence où parents, enfants et professionnels rencontrés par ailleurs peuvent se retrouver autour des raconte-tapis pour des rendez-vous privilégiés.

Quelles interventions pour quelles structures :

  1. Les sensibilisations : avec une ou deux journées de sensibilisation, nous pouvons préparer les équipes encadrantes du projet mais aussi, en début de programmation, proposer à ceux et celles qui le souhaitent (dont des parents) une "découverte-étude" de l'outil et de la démarche.
  2. Les racontées : au sein de toutes les structures associées au projet (bibliothèque ou maison de quartier, école élémentaire et maternelle, structures de loisirs …). A noter : les raconte-tapis sont bien plus que des décors pour les racontées, ce sont des outils médiateurs entre l’enfant et le langage du récit. A travers eux, l’enfant peut participer au déroulement de la racontée, il peut parfois collaborer à la manipulation sous la conduite attentive du conteur. Pour préserver cette relation dans l’approche du conte, cette complicité dans la découverte et le voyage imaginaire, nos séances s'adressent à un nombre limité d’enfants (voir la page "Racontées").
  3. Les ateliers enfants-conteurs : adaptés aux structures fréquentées par des pré-ados et des ados (centres de loisirs par exemple, ou encore des grands de l'école élémentaire ou des collégiens, en collaboration avec leurs enseignants). C’est une mini activité particulièrement valorisante pour ces jeunes, puisqu’ils sont amenés, après une demi-journée d’initiation, à conter leurs histoires devant des publics divers, issus des structures participantes de l’événement. Il faut également souligner que les ateliers enfants-conteurs sont une activité très porteuse pour les relations entre enfants jeunes et moins jeunes, entre parents et enfants, entre les structures, et entre ces composantes et la médiathèque elle-même.
  4. Les ateliers "création de raconte-tapis" et "conter avec le raconte-tapis": mené auprès des parents et/ou des acteurs de terrain (animateurs, bibliothécaires...), ce dernier volet est pleinement à sa place en ce qu'il permet aussi aux parents de contribuer à la dynamique d'ensemble. Les raconte-tapis créés et le "savoir faire avec" permettront ensuite aux structures de la ville de continuer à travailler avec cet outil bien après l'évènement, et aux parents de trouver là une reconnaissance très concrète de leur participation dans le projet.

Un projet en résidence implique naturellement une mobilisation des différents acteurs de terrain, des partenaires sociaux, et une bonne coordination de l’ensemble. D'autre part, l'objectif étant de l'adapter à vos besoins, son contenu peut être très variable: quelles actions privilégier parmi celles que nous proposons, comment les combiner, quelle fréquence pour chaque type d'intervention et où mettre l'accent selon les publics visés et les structures participantes...

Durée effective et coût de notre exemple

15 jours (5 jours par semaine, sur trois semaines donc) pouvant comprendre :

Avec un intervenant

Avec deux intervenants

  • Une journée de sensibilisation
  • 15 racontées
  • 2 atelier enfants-conteurs
  • 1 atelier création de raconte-tapis
  • 1 atelier conter avec le raconte-tapis
  • 2 journées de sensibilisation
  • 28 racontées
  • 3 ateliers enfants-conteurs
  • 1 atelier création de raconte-tapis
  • 1 atelier conter avec le raconte-tapis

Coût Exposition : 75€ / jour. Forfaits interventions  : 390 € / jour avec un intervenant ou 580 € / jour avec deux intervenants (en duo sur certaines actions, plus d'interventions et meilleur suivi de nos publics). En sus : frais de déplacement et de séjour (en maison d’artistes si la ville en dispose, chez l’habitant, en chambre d’hôte, hôtel…) plus 10% en frais de gestion de notre hébergeur administratif (pas de TVA).

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller sur la réalisation de votre projet...

haut de page

 

Courriel : racontetapis@free.fr

Eric : 05 46 30 05 53 -- 06 32 75 10 46
Amanda : 09 53 90 86 45 -- 06 61 65 77 39
RaconteTapis : 3 rue des Primevères, 17000 La Rochelle


Valide XHTML 1.0 Strict